Théâtre de Poche : Petit Père

De et avec Thomas Marceul
Mise en scène : Virginie Hocq, Yohann Métay

Au Théâtre de Poche

Samedi 21 janvier à 20h30

et dimanche 22 janvier à 17h

Tarifs : 15 et 11 euros– Réservations indispensables : 02 37 33 02 10 ou par mail : theatre-en-pieces@wanadoo.fr

Petit Père

Ca suffit ! Hurlent-elles. Les femmes veulent briser le modèle patriarcal, et c’est tant mieux ! Penauds, les hommes acquiescent, de peur d’être taxé de sexistes. Thomas Marceul se lève avec courage et demande : Qui va repasser mes chemises maintenant ?

Thomas Marceul est un archétype de l’ancien monde, celui où le masculin prévalait sur le féminin quoiqu’il advienne. Toutes ses certitudes volent en éclat le jour où sa fille, admise à l’hôpital, lui annonce l’impensable…

« Suite à une anecdote vécue il y a une dizaine d’années, l’envie de partir de mon histoire intime pour mieux tutoyer l’universel m’a frappé comme une évidence. Fraîchement papa, je remontais une rue poussant ma fille dans son landau, chargé comme un mulet d’une montagne de sacs…c’est alors qu’un vieil homme s’avance vers moi : « Alors, on a perdu ses couilles ? » J’en fus tellement sidéré, incapable d’articuler le moindre mot que j’en suis resté les bras ballants. La nécessité de faire un spectacle sur ce glissement générationnel s’est alors fait loi ! » Thomas Marceul

De : Thomas Marceul
Mise en scène : Virginie Hocq, Yohann Métay
Création Lumières : Fabien Moiny
Visuel : Simon Ruiz

Production : Naxos Théâtre. Compagnie subventionnée par le conseil départemental d’Eure-et-Loir